2020-08-20
Banque Centrale de la République de Guinée Governor - Dr. Louncény Nabé delivers his opening remarks during the 8th African Financial Inclusion Policy Initiative (AfPI) Annual Leaders’ Roundtable

8th African Financial Inclusion Policy Initiative (AfPI) Annual Leaders’ Roundtable
Thursday, 20 August 2020

Opening Remarks by Governor Dr. Louncény Nabé, Banque Centrale de la République de Guinée

Monsieur le Directeur Exécutif de l’AFI,

Monsieur le Vice-président de l’AFPI, Gouverneur de la Banque Centrale de la Tanzanie,

Mesdames et Messieurs les Gouverneurs et Vice-gouverneurs des Banques Centrales Africaines ici représentées,

Cadres des Banques Centrales,

Mesdames et Messieurs,

Distingués invités,

C’est pour moi un insigne honneur et un réel plaisir de prendre la parole pour souhaiter à toutes et à tous la bienvenue à cette 8ème Table Ronde annuelle des Décideurs de l'Initiative Africaine de politiques d’inclusion financière (AFPI).

Je voudrais tout d’abord, au nom des Gouverneurs et en mon nom personnel, exprimer mes sincères remerciements et ma profonde gratitude à M. Alfred Hannig, Directeur Exécutif de l’Alliance pour l’Inclusion Financière, ainsi qu’au Gouverneur de la Banque Centrale de la Tanzanie, pour l’excellente qualité des dispositions mises en œuvre pour l’organisation de ce Webinaire.

Je voudrais également vous adresser à tous, mes vifs remerciements pour avoir bien voulu honorer de votre présence ce webinaire, ce qui témoigne de l’intérêt que vous attachez au développement de l’inclusion financière en Afrique.

Permettez-moi d’étendre ces remerciements au personnel du Secrétariat Exécutif de l’AFI et plus particulièrement aux équipes de l’unité de gestion basée en Malaisie, au bureau régional de l’AFPI à Abidjan, au groupe des Experts et à l’ensemble des différents groupes de travail du réseau pour l’assistance inestimable qui m’a été apportée durant ces deux années.

Mesdames et Messieurs les Gouverneurs,

Monsieur le Directeur Exécutif

La présente réunion se tient sous un format de Webinaire en raison de la crise sanitaire que connait notre planète. Ce contexte particulier nous amène à aborder nos activités sous l’angle de la résilience et de la capacité de notre réseau à se réinventer pour s’adapter aux défis posés par cette crise.

En effet, la pandémie de COVID-19 qui se propage depuis plusieurs mois à un rythme rapide à travers le monde, aura de toute évidence un impact négatif sur l'économie mondiale. La plupart des grandes économies devraient être en récession en 2020. Les économies africaines n’y feront sans doute pas exception. En effet, selon les prévisions du FMI, l'économie du continent devrait se contracter de 1,6 % en 2020 ; il s'agit là de la pire contraction jamais enregistrée dans la région.

La nature même de la crise sanitaire, qui est planétaire, nous oblige à réfléchir et à conjuguer les efforts visant à fournir une réponse collective et coordonnée à la pandémie. En effet, développer une approche continentale dans la mobilisation et l’affectation des ressources permet d’apporter une telle réponse dans la lutte contre le virus. Une approche cohérente définissant clairement les mesures d'urgence et de relance économique dans une optique de développement durable est d’une importance capitale dans la mobilisation des ressources, pour aider le continent à atténuer les chocs macroéconomiques provoqués par la pandémie.

Nous aurons l’occasion, je n’en doute pas, de discuter des réponses à apporter face à cette pandémie au cours de cette table ronde.

Mesdames et Messieurs

Distingués participants,

Malgré les perturbations causées par les mesures de prévention publiques, cette crise pourrait représenter une occasion pour renforcer l’inclusion financière à travers des canaux innovants. C’est le cas des services financiers digitaux qui s’avèrent être un outil inestimable pour favoriser la résilience en facilitant la sécurité et l'efficacité des services de transfert d'argent et de paiement.

La BCRG, afin de renforcer l’utilisation des moyens de paiement électroniques et l’inclusion financière, a, pour ce qui la concerne, mis en place des mesures visant à la simplification de l'ouverture de comptes de monnaie électronique, notamment à distance. Elle a aussi incité à la réduction des frais et commissions payés par les clients des Etablissements de monnaie électronique pour les transferts de compte à compte et les paiements marchands.

Mesdames et Messieurs,

Distingués participants,

Alors que la présente réunion marque la fin de mon mandat en tant que Président de l’AFPI, j’aimerais revenir sur quelques actions menées au cours ces deux années. Il s’agit de :

  • l’adoption de documents cadres sur les paiements transfrontaliers innovants en Afrique et l’interopérabilité des services financiers numériques en Afrique ;
  • l’adoption des recommandations du document relatif à l’amélioration de la synergie entre la finance digitale et la microfinance en Afrique ;
  • la formalisation d'un cadre de politiques sur le crédit numérique responsable ;
  •  la mise en place d’un cadre de travail sur la Finance inclusive verte.

L’un des évènements marquant de ces 2 dernières années a été l'ouverture du bureau de l’AFPI le 27 février 2019 à Abidjan. Hébergé par le Ministère de l’Economie et des Finances de la Côte d’Ivoire, ce bureau cherche à assurer une plus grande proximité avec les membres africains de l’AFI, répondant ainsi plus efficacement à leurs besoins en s’attaquant aux priorités régionales spécifiques, et en partageant les connaissances à une échelle régionale.

En marge de la réunion des leaders de l’AFPI en 2019, s’est tenue la première conférence politique de haut niveau sur l'avenir de l'inclusion financière. Cette conférence qui a réuni plus de 180 participants a permis de reconnaitre le rôle de l'inclusion financière comme étant un puissant catalyseur de développement, favorisant la participation des personnes vulnérables à la vie économique et améliorant le bien-être général. Toutefois, en dépit des progrès réalisés, il reste des défis à relever, notamment en ce qui concerne l'éducation financière des consommateurs, laquelle devrait garantir leur protection contre les abus.

Mesdames et Messieurs,

Distingués participants,

L’organisation de la 6ème table ronde l’AFPI au mois de mai 2018 à Conakry ainsi que ma désignation en qualité de Président de l’Initiative ont été, pour la BCRG, une occasion d’engager un certain nombre d’actions en faveur de l’inclusion financière. Il s’agit entre autres de :

  • l’organisation d’une série de dialogue sur l’inclusion financière avec pour but d’offrir un espace de dialogue entre les différents acteurs de la finance inclusive, afin de dresser un bilan des innovations dans les processus et produits visant à approfondir et à élargir l’inclusion financière ;
  • de la mise en place, en partenariat avec l’UNCDF, d’un Groupe de Travail sur la Finance Inclusive, dont l’objectif est de créer un cadre de dialogue et d’échanges entre les différentes parties prenantes du secteur dans le but de lever les barrières à l’amélioration de l'inclusion financière en Guinée ;
  • la création au sein de la Banque Centrale d’une commission de suivi des indicateurs de l’inclusion financière qui a pour mission la définition des indicateurs de mesure de l’Inclusion financière afin d’informer les décideurs politiques et les régulateurs du secteur financier sur l’impact des stratégies adoptées, ainsi que sur les niveaux et tendances de l’inclusion financière ;
  • la mutation de la Direction de la Supervision des Institutions de Microfinance en Direction de la Supervision des Institutions Financières Inclusives afin de mettre l’accent sur notre engagement dans la mise en œuvre de la stratégie de finance inclusive au sein de la BCRG.

Mesdames et Messieurs les Gouverneurs ;

Monsieur le Directeur Exécutif,

Distingués participants,

Au moment où je m’apprête à passer le témoin à mon frère et ami le Gouverneur de la Banque Centrale de Tanzanie, j’ai la ferme conviction que sous son leadership, l’AFPI continuera à fournir ses services aux institutions membres en impulsant davantage les politiques d’inclusion financière en faveur de nos populations.

J’espère très sincèrement que nous aurons l’occasion, très prochainement, de nous retrouver physiquement afin de profiter des échanges humains plus chaleureux par nature, autour de notre objectif commun qui est la lutte contre l’exclusion financière.

Pour terminer mon allocution, je voudrais encore une fois vous remercier toutes et tous de votre soutien pendant ma présidence. Je vous invite à continuer d’apporter le même soutien à mon successeur.

Je vous souhaite une très bonne journée d’échanges et de travaux.

Je vous remercie.

 
Card Caption Background Color
#000000